CREFODEP

Penser les usages du numérique à l’université pour professionnaliser les étudiants se destinant aux métiers de l’enseignement à partir d’une théorie de la formation

http://crefodep.fr/archives/67

Tribet, H., Chaliès, S. (2014). Penser les usages du numérique à l’université pour professionnaliser les étudiants se destinant aux métiers de l’enseignement à partir d’une théorie de la formation. Revue TransFormations, 11, 101-122.

Cette étude de cas cherche à apprécier si la mise en œuvre d’un dispositif transformatif de formation universitaire, intégrant les technologies numériques, à partir de postulats empruntés à une théorie de la formation a un impact sur la nature des activités individuelles et/ou collectives des formateurs et des étudiants y étant impliqués.

Le dispositif support à cette étude était celui d’une des unités d’enseignement (UE) constitutives d’un Master 2 préparatoire aux métiers de l’enseignement et de l’éducation. La transformation de l’intégration et de l’usage des technologies numériques au sein de cette UE a été menée à partir d’une théorie de la formation professionnelle dont les soubassements épistémologiques sont issus d’une anthropologie culturaliste principalement inspirée de la philosophie analytique de Wittgenstein (2004).

Les principaux résultats montrent que la mise en œuvre de ce dispositif transformatif de formation universitaire à partir d’une théorie de la formation contribue à modifier l’activité des formateurs et des étudiants y étant impliqués. Chez ces derniers, le dispositif a plus précisément un impact sur leurs activités réflexives et de pratique de classe.

Structurée autour de trois points, la discussion des résultats permet de soutenir que l’usage numérique pour enseigner à l’université n’a véritablement de sens pour accroitre la formation professionnelle des étudiants que s’il dépasse le seul statut d’outil.

Lien vers la revue